Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2013 3 05 /06 /juin /2013 15:45

18ème Festival des Fanfares : "Tous en Ré Majeur"

 

Votre insatiable curiosité, votre irrépressible soif de savoir, votre impérieuse envie de comprendre ne vous laissent plus en paix depuis que vous avez découvert le nom du 18ème Festival des Fanfares et ceux des buvettes. Les questions restées sans réponses tyrannisent votre esprit d'habitude si serein et vous n'en dormez plus la nuit. Vous devenez irascible. Vous vous êtes remis(e) à boire, vos enfants trinquent et vous n'allez pas tarder à perdre votre boulot.

Il est grand temps que la bonne fée du quartier vous aide à y voir plus clair, surtout avant que l'abus de bonnes choses ne trouble votre regard et n'embue vos pensées.

  • 18ème ... Majeur ... Mvoui ... La lumière s'est-elle faite ? Vous en pouffez.

Ceci étant, le festival est émancipé depuis bien longtemps.

Alors, quoi ? Vous n'avez pas compris grand chose ? Rassurez-vous, nous non plus.

  • Quant au Ré Majeur, le(la) trompettiste qui décryptera aura peut-être droit à une bise - ou plus - d'Oriane, de Guy, de Céline ou d'Eric, selon affinités. A l'heure du mariage pour tous, les paris sont ouverts et les bookmakers sont sur les rangs.

 

Venons-en aux noms des buvettes.

Les puristes ayant crié à l'hérésie musicale, nous avons dû soumettre les responsables à la question pour obtenir des aveux.

 

Toponymie festivalière : tentative de décryptage

RE-VOLUTION ET demi (*)

A nous, ceux de la Place à KRASU, quand on nous a dit « Ré », on a pensé très fort : REVOLUTION ! plus précisément à une Révolution majeure dans la musique populaire… !

et comme notre activité essentielle sera de débiter des chopes, on a ajouté « et demi »

Donc : Une Révolution et demi (sans « E » SVP, sinon vous n’avez rien compris)

Brève explication… :

L’iconique pochette du 8è album des Beatles, sorti en 1967, « la Fanfare des cœurs solitaires du Sergent Poivre », a marqué un tournant fabuleux dans la conception d’une pochette de 33 tours.

Le titre est surréaliste, les Beatles innovent un total nouveau look (fini le costard cravate et la même coupe au bol, ils sont entourés d’une flopée de personnages les plus divers à la tête peinte posée sur des corps de carton : Freud cotoie Marlène Dietrich et Laurel...tout ça devant un parterre très « flower power »…

La buvette à Krasu, c’est un patchwork de l’album Sgt Peppers et de l’album Révolution.

Sans doute dévoilerons nous la légende sur la mort de Paul McCartney. La plus célèbre théorie du complot de l’histoire du Rock ne fera pas long feu sur la buvette : un double blanc des Beatles, avec dans le murmure de la tireuse “Paul is dead now, miss him, miss him, miss him !”

La buvette à Krasu sera très Sergent Peppers pour ce festival 2013…

On réalise là un de nos fantasmes !

(*) : l'abus d'alcool nuit à votre santé, pas celui de bonne humeur.

Toponymie festivalière : tentative de décryptage

REGGAY

Nul, "Tous en ré majeur", nul ce thème.

Et quand bien même, il prête à confusion (et dans confusion, y a fusion...), c'est un boulevard, une autoroute pour les esprits dérangés et vicieux que nous savons fréquenter dans le quartier.

Aussi, aura-t-on échappé au "majeur dans la raie (publique)", à "la raie des majorettes", etc.

Bien heureusement, il est des esprits vifs dont la pertinence coïncide avec la finesse : "Reggay" ou comme aurait dit Marley : Bob et locks pour tous, comme le mariage !

Toponymie festivalière : tentative de décryptage

Ré Trop Actifs

Après un "Fouillez-moi le Faubourg !" en septembre 2011 qui a permis de redécouvrir la préhistoire et l'histoire du quartier, après avoir évité l'Apocalypse en fêtant Noël en novembre, après avoir relié le haut et le bas du quartier avec un tramway nommé Plaisiiiiir, après avoir désigné Françoise papasse lors du Karnaval, les Boutoniens et Boutoniennes de la buvette des Archives vont tenter la métamorphose.

Littéralement au delà des formes, un peu rétros, toujours actifs, ils/elles (re)donneront chair, os et vie à Janis Joplin, Madonna, Nina Hagen, Desireless, Prince, Polnareff, et bien d'autres.

Les stars des décennies passées seront là pour vous et vous seuls.

Se faire servir un demi par Janis ou un p'tit blanc (*) par Prince, avouez que c'est quand même la grande classe !

Et, cerise sur gâteau, les stars vous réservent quelques surprises ... Vous n'en demandiez pas tant !

(*) : l'abus d'alcool nuit à votre santé, pas celui de bonne humeur.

Toponymie festivalière : tentative de décryptage

MAJEUR DO'M

Dépêche AFP - de notre envoyée spéciale à Boutonnet /Beaux-Arts : Le syndicat des Majordomes de Paris et ses faubourgs ne voulant en aucun cas être accusés de sympathies footballistiques avec une célèbre équipe du Sud de la France, le syndicat des majordomes féministes, le syndicat des majordomes des Territoires d’Outre-mer s’estimant lésés par rapport à leurs collègues des Départements d’Outre-mer ainsi que le syndicat des majordomes qui ont toujours refusé qu’on les prennent pour des grooms et ne voulant pas porter le chapeau dans cette vaste mascarade s’associent pour annoncer le boycott de cette 18ème édition du Festival des Fanfares à Montpellier. (NDLR : comprend qui peut, mais la buvette sera quand même ouverte)

Partager cet article

Repost 0
Published by Assoc Bout'Entrain